Boucherville prépare déjà son 350e anniversaire de fondation

Boucherville aura 350 ans en 2017. Cette même année, il y aura 300 ans que Pierre Boucher, le fondateur de la municipalité, est décédé.

Il reste donc six ans pour préparer les festivités et il y a beaucoup de travail à faire, explique le maire de Boucherville, Jean Martel, si on veut organiser un événement «rassembleur, qui créera un sentiment d'appartenance et de fierté et qui représentera ce qu'est véritablement Boucherville. Si nous choisissons d'y aller avec un projet majeur, l'émission d'un timbre commémoratif, par exemple, nous aurons le temps nécessaire.» Les 300e et 325e anniversaires de fondation de Boucherville avaient également été soulignés par les administrations précédentes.

Le tout nouveau comité des fêtes du 350e,formé de citoyens, a officiellement lancé ses travaux au début du mois avec une première réunion informelle. Parmi ses membres, on retrouve Florence Junca-Adenot, Suzanne Gibeau-Carignan, Madeleine Parenteau et Nicole Hannequart.

«Pour nous, il importe de souligner l'histoire de notre municipalité mais également, l'importance historique de Pierre Boucher. Son rayonnement dépasse Boucherville puisque c'est lui qui a sauvé Trois-Rivières des Iroquois et du coup, selon certains, contribué au maintien de la Nouvelle-France.»

Selon le site Internet de la municipalité, Boucherville est l'une des dix plus vieilles villes du Québec. Elle a été fondée en 1667 par Pierre Boucher, natif de Mortagne-au-Perche, en France, qui fut à la fois fondateur, pionnier, défenseur, gouverneur et premier urbaniste de la municipalité.

Il a fondé la seigneurie des Îles-Percées en 1667 où des travaux de défrichement ont permis l'établissement d'un premier groupe de pionniers dont la plupart venaient de Trois-Rivières. Pierre Boucher est décédé en 1717 à l'âge de 95 ans.

 

Lire l'article